Téléobjectif HISAWA diaphragme bloqué
TELEOBJ0

1 Pourquoi revenir à l'argentique ?
2 Manifestation du problème
3 Démontage du téléobjectif
3.1 Bague de fixation en aluminium
3.2 Bague d'ouverture
3.3 Première lentille
3.4 La pièce triangulaire
3.5 A ne pas faire
3.6 A préparer

4 Lubrification
5 Remontage / Essais

Si vous arrivez directement sur cette page par un moteur de recherche, vous pouvez avoir accès à la table des matières et à chaque article, en page d'accueil.    L'accès se fait par l'un des deux liens en tête de colonne de droite ----->


Historique

L'avènement du numérique m'avait fait oublier comme beaucoup, le bon vieil appareil argentique SRT100X de MINOLTA. Et puis devant l'impossibilité de prendre une photo très rapidement, j'ai été obligé de me rappeler de cette époque pas très éloignée, mais suffisamment pour constater que le téléobjectif HISAWA, ne fonctionnait pas bien du tout en ouverture du diaphragme.
Cet article du domaine de l'optique ne figure pas dans mes domaines de prédilection, mais comme c'est une opération nécessaire (et réussie), je pense qu'elle permettra à quelques uns d'entre nous de reprendre quelques photos en argentique si nécessaire.

Je dois avouer humblement que je me suis résolu à démonter une pièce de mécanique et d'optique aussi délicate qu'en ayant rien à perdre, car l'appareil SRT100X MINOLTA avait lui aussi quelques problèmes de mousse qui se désagrège…
Ces situations où on n'a rien à perdre sont toujours très motivantes et rares sont les fois où on échoue.

1 Pourquoi revenir à l'argentique ?

Je me suis trouvé dans la situation de devoir prendre des photos très rapidement et sans flash. (Saisir l'appareil et prendre en 2 à 3 secondes)
Ainsi le temps que l'appareil numérique sorte son objectif, fasse ses différents test de MST, reconstitue la liste des photos tant dans la mémoire appareil que sur la carte mémoire, était beaucoup trop long (pour mon appareil KODAK CX6230, cela dure environ 10 secondes avec carte SD 1GO remplie à 10%).
A cela il faut ajouter le temps nécessaire pour traiter le problème du flash, que l'on peut bien entendu invalider, (mais pas en paramètre par défaut dans mon cas). Il y a un bouton spécifique a appuyer et cela prend naturellement encore 2 petites secondes !

Que faire ? Rien d'autre que d'attendre ? Peut-être pas !

En effet je viens de retirer à l'instant la carte mémoire, et je constate que le temps est au moins divisé par deux. (4 secondes environ)
Un deuxième essai me confirme que le temps est également très réduit si la carte SD ne contient pas de fichiers (ou très peu).
C'est une possibilité intéressante et pourtant très logique que je n'avais pas initialement envisagée. Maintenant, c'est peut-être la solution que vous adopterez…?

En ce qui me concerne, je vais tout de même continuer avec le téléobjectif et l'argentique, car le téléobjectif du numérique est mécanique pour les premiers grossissements, puis électronique après x3.3.
Voici donc la raison qui m'a amené à faire une opération chirurgicale sur ce téléobjectif, et finalement à retrouver quelque chose qui fonctionnait encore, il n'y a pas si longtemps.

Je pense de plus que très peu de commerçants ne prendraient le risque d'accepter de prendre en réparation un tel "objet". Ils demanderaient peut-être au fabricant (HISAWA Japan) et LA DEMANDE partirait au premier container pour un devis, puis reviendrait 6 mois plus tard par container aussi, avec la réponse que la fabrication est arrêtée et qu'il n'y a plus de pièces ! J'exagère largement mais si le délai n'est pas trop long, le prix serait tel que vous devriez renoncer, relativement à un téléobjectif neuf. Donc vous ne risquez rien de vous lancer !

2 Manifestation du problème

Sur ce téléobjectif HISAWA de focale 135 mm et de diamètre 55mm, le problème est assez simple puisque la bague d'ouverture ne répond pas correctement, et de façon aléatoire. Le diaphragme reste à mi-chemin, et il n'est même pas question de faire des photos qui seraient immanquablement ratées.
Ce téléobjectif est resté au fond d'une armoire et a pris certainement un peu d'humidité. On comprend bien à la manifestation, que c'est un problème de corrosion.
Il n'est cependant pas réellement possible en tant que simple bricoleur d'aller jusqu'au diaphragme, car là il faut réellement avoir un peu de pratique des micro-techniques, ce qui n'est pas mon cas.

3 Démontage du téléobjectifTELEOBJ1

3.1 Bague de fixation en aluminium

Je dois dire que j'ai choisi sans le savoir vraiment, la bonne solution, ce qui m'a simplement fortement limité les démontages.
Il faut donc dévisser les 4 petites vis cruciformes (repères A) de la bague aluminium et de sortir cette dernière.
Pas de précautions particulières, car il n'y a pas de ressorts qui vous saute à la figure.
Ne pas perdre, cela va de soi les 4 petites vis…
Il n'est pas nécessaire de repérer la position, car le repositionnement sera indiqué au chapitre remontage et il n'y a pas de problème.

Attendez 2 secondes avant de retirer la bague noire qui commande l'ouverture….

Pour information, le SRT100X a un poussoir qui permet de visionner la photo à prendre, même en cas de très faible ouverture. La commande en bas de la bague Alu est donc faite pour cela.

3.2 Bague d'ouvertureTELEOBJ5

Cette bague (partie à gauche sur la photo, avec son pion de commande) n'est pas fixée, mais ce n'est pas un problème. Avant de la retirer faire une remarque sur la came d'ouverture (CAM), car il y a 4 possibilités de positionnement, et il faut que vous gardiez la votre, lors du remontage de cette bague.

(Lorsque tout tourne, on finit facilement par ne plus savoir où on en est !)

A priori, si j'ai bien compris, cette came permet de modifier la loi de variation angulaire, mais aussi les limites min et max d'ouverture. Pour moi c'était la partie symétrique par rapport au pion de commande de la came.

Une fois ce repérage effectué sur la came, vous pouvez tirer simplement la bague. Soyez rassuré, les petites billes assurant les "clics" ne se sauvent pas…!

3.3 Première lentille

Si l'appareil est resté longtemps sans servir, il est fort probable qu'il y a un peu de poussière et que la première lentille est un peu souillée. Vous pouvez extraire cette lentille de la façon suivante, TELEOBJ2mais attention, elle n'est pas collée et est totalement libre dans son alésage.
Positionner le ZOOM sur "infini" (le 8 "couché") vers la flèche rouge. Dévissez ensuite la bague noire repère (E) de préférence à la main, car vous la revisserez de même sans forcer, car la lentille pourrait casser ou s'ébrécher….
Nettoyez tout et remontez tout de suite pour éviter la poussière et des accidents par maculage d'huile.

3.4 La pièce triangulaire

Cette petite pièce n'est pas repérée mais est bien visible, juste au dessus du repère G. Cette pièce est importante, car elle frotte en deux points outre son axe. Vous pouvez la démonter si nécessaire, mais ce n'est pas impératif.
C'est cette pièce qui est actionnée par le poussoir inférieur de l'appareil photo, mais aussi par la came (F). Elle commande l'ouverture complète du diaphragme pour visualiser (en visée relflex) en conditions difficiles de lumière.

3.5 A ne pas faire

Ne pas démonter le circlips brun (vers le repère F) qui coiffe la came et ne pas sortir la came (D ou CAM).

3.6 A préparerteleobj8

Vous allez avoir besoin d'une micro burette d'huile pour régler le problème. Pour cela il faut de l'huile très fine et neutre. J'ai utilisé de l'huile de vaseline, mise dans une vieille seringue de très petit volume (0.3 ml) genre piqûres "anti caillots de sang". Il doit être possible de déposer ainsi de très petites gouttes d'huile. Il est évident que l'origine connue de la seringue est nécessaire (et de préférence une seringue neuve avec aiguille très fine)
Meuler sur une pierre à aiguiser le piquant de l'aiguille pour éviter de se blesser, et cela favorisera également la limitation du débit par les inévitables bavures.

4 Lubrification

Lorsque vous en êtes à ce stade, vous avez TELEOBJ4en mains tous les éléments nécessaires. Je pense qu'il est inutile d'aller au-delà des démontages, car le mauvais fonctionnement est dû essentiellement à une oxydation des pièces en acier. Je n'écarte pas non plus une oxydation de l'aluminium de la couronne de billes (Je ne démonterai pas pour vérifier cette hypothèse !).
Je ne sais pas si je vois bien clair ou s'il s'agit d'un brunissage marron, mais les pièces en acier me semblent un peu rouillées…

Il y a plusieurs petits axes un peu durs, une came à 4 profils différents, dont un seul est utilisé, mais aussi et surtout une couronne à billes (repère F) dont on en aperçoit quelques unes.
Le principe de la remise en état est de faire fonctionner de façon intense en présence d'huile fluide pour décoller les oxydations et favoriser le glissement. Ceci aura l'inconvénient de créer quelques boues grasses peut-être un peu perturbatrices, mais aura l'important avantage d'arrêter la corrosion naissante.

- Il faut commercer par la couronne à bille (F). Huiler en 2 endroits diamétralement opposés une très petite quantité à chaque fois (moins d'une goutte). Regarder l'huile s'étendre, et il n'y aura pas en principe à en ajouter aux deux autres points cardinaux. Il faut maintenant manœuvrer de butéeTELEOBJ3 à butée en appuyant un peu sur la partie horizontale de la bague pour que les billes roulent le plus possible.
(Pour plus de facilité régler le ZOOM pour ne pas être gêné par la lentille).

- Huiler ensuite la pièce triangulaire. Dévisser légèrement l'axe principal et dépose une petite goutte, (axe et rondelle).
Huiler le téton (C) qui va dans un évidement de la bague de roulement (F) puis le pion (C') qui frotte sur la came. Faire manœuvrer largement.
Resserrer l'axe.

- Dans un premier temps on laissera la came frotter sur ses surfaces de glissement sans lubrifier, car cela pourrait avoir l'effet contraire en amortissant le mouvement à cause de la surface plus importante lubrifiée.

- Huiler ensuite sur la bague aluminium les axes H et H'. Insister TELEOBJ7particulièrement TELEOBJ6sur H en faisant largement les mouvements de rotation autour de l'axe pour broyer les particules éventuelles d'oxyde.

On pourra jeter un œil sur le ressort interne de rappel qui est concentrique, mais qui ne semble pas gêner la manœuvre, car il est bien brillant.

5 Remontage / Essais

Placer la bague de commande d'ouverture à mi chemin. Placer le téton de commande dans la came à l'emplacement repéré et manoeuvrez pour vérifier le fonctionnement.

Tenir la bague d'ouverture et manœuvrer celle-citeleobj9 pour vérifier que le diaphragme fonctionne bien. (Si ce n'est pas le cas, alors il faudra écrire vous-même la suite de cet article, car je n'ai pas besoin d'aller jusque là).

Il va falloir replacer la bague aluminium (celle qui assure le montage sur l'appareil photo).
Placer les 4 petites vis dans la bague alu. Positionner le point rouge de la bague alu presque en face d'une toute petite vis sur la partie fixe située entre la bague d'ouverture et la bague de ZOOM (voir photo ci contre)
Rechercher dans cette zone, là ou les 4 vis tombent le plus proche et visser quelques tours sur chaque.
Serrez ensuite très progressivement les vis diamétralement opposées pour éviter de forcer les pas.

(Pour confirmation du positionnement, lorsque le téléobjectif est en place sur l'appareil, les informations numériques sont au dessus du téléobjectif, et la commande de diaphragme par le poussoir de la bague Alu est en dessous de l'appareil)

Vérifiez qu'avec un petite ouverture, l'appui sur le poussoir de la bague alu ouvre le diaphragme en plein.

Bien entendu au remontage de chaque bague, vous vous serez assuré qu'il n'y a plus de durs ou de résistance trop importante et que chaque opération mécanique est correctement effectuée.

Au besoin si vous aviez eu la main un peu lourde sur l'huile, n'hésitez pas à éponger le trop avec un petit chiffon ou coton tige, car le pire serait que l'huile se répande sur les lentilles. Il faut aussi penser que le noir extérieur du téléobjectif favorisera la montée en température lorsque le soleil tapera fort, et aura tendance à "mouiller" de plus en plus loin du point initial. Aussi, je préfère répéter qu'il en faut très très peu…

Clic…Clac…

____ ( retour début d'article ) ____

____ ( retour accueil bricolsec) ____
____ ( retour accueil lokistagnepas) ____