ScindexyTéléphonique et Internet ADSL

1    scindex0Le diamètre des paires téléphoniques
2    La manifestation
3    Les problèmes
4    Résolution et premières conclusions
5    La Foudre

Si vous arrivez directement sur cette page par un moteur de recherche, vous pouvez avoir accès à la table des matières et à chaque article, en page d'accueil.    L'accès se fait par l'un des deux liens en tête de colonne de droite ----->
Les questions correctes en fin d'un article recevront toujours
une réponse, mais pas les questions par "CONTACTER L'AUTEUR" qui n'auront pas de REPONSE (car je suis obligé de répondre par mail).
A voir aussi  en colonne de droite (lien direct) ------> les articles "BONJOUR" ainsi que "INFOS rapides"... Il est déconseillé d'indiquer dans les commentaires ses coordonnées (mail, adresse ou téléphone).
Ce blog est modéré et vous pouvez demander simplement en tête de question à ce que vos informations restent confidentielles si nécessaire. Rien ne sera publié, mais ma réponse sera faite sur l'article correspondant (et non par mail).

 


Avant scindex4propos

Internet en panne  brutalement, et c'est pourtant le résultat d'une lente oxydation des contacts et des câbles, mais peut-être pas seulement …?
C'est une histoire vraie qui est à l'instant même, pratiquement résolue, puisqu'il y a de multiples points où la corrosion peut se glisser et perturber  Internet mais pas le téléphone (Le téléphone "ancestral", pas celui d'une box).
(Je fais partie de ceux qui n'ont pas de "Box" mais seulement un modem-routeur ADSL, alors inutile de dire que cela surprend toujours au niveau de la hotline de dépannage… Mais cela ne change rien sur le fond du sujet)
Si vous avez cette manifestation ou des pertes de débit avec des "retry" alors lisez la suite.

Cet article intéresse aussi particulièrement les acteurs de l'eau potable. (Voir en dernier paragraphe)

1 Le diamètre des paires téléphoniques

Je savais, que pour faciliter l'ADSL et Internet, des paires de section plus importante étaient favorables lorsque les conditions sont difficiles pour les vitesses élevées (Distance importante entre le point de livraison (domicile) et le centre de numérisation).

N'ayant rien sous la main il y a 8 ans environ, j'avais donc utilisé du scindex de couleur brune à priori de bonne "facture" pour faire la liaison de l'arrivée téléphonique jusqu'au modem de l'ordinateur ….

Un scindex, était à mon sens aussi bon que des paires téléphoniques, car les courants spécifiques à l'ADSL sont de fréquence élevée, or pour tout ce qui concerne les fréquences élevées, l'effet de peau  (Explications sur Wikipedia) est présent, et répartit le courant plus vers la périphérie des conducteurs.

Donc plus le diamètre est gros, plus il y a de brins, plus cela favorise une impédance faible aux fréquences élevées, et donc moins de pertes.
Certes le raccordement est plus délicat avec des brins et c'est pour cette raison que j'avais mis des cosses ou des embouts, et de plus le diamètre du scindex est plus important que les 7 ou 9/10 des paires téléphoniques !
Quand il n'y a pas d'autres courants, la torsade n'est pas trop importante pour l'annulation des champs. Mais j'étais loin de m'imaginer ce qui suit….

2 La manifestation

Le téléphone (Modèle traditionnel puisque je n'ai pas de box) fonctionne parfaitement, mais Internet ne se synchronise pas. (Pas de box mais un modem routeur, et je fonctionne seulement avec un câble Ethernet RJ45 et NON en WIFI)

Le problème peut se produire de toutes façons de manière identique avec la WIFI, mais avec la "couche radio" en plus, on aura vite tendance à l'incriminer par des perturbations radiofréquences dans le cas de pertes de débit. (Ce qui est important, c'est le raccordement de la Box au réseau téléphonique)

La panne Internet est survenue sans vraiment prévenir, mais j'avais tout de même quelques doutes sur la vitesse réelle de transmission, à tel point que j'avais fait des essais de performances il y a peu, mais aucun des sites de performances n'a donné de valeurs identiques ou même seulement proches.
Alors je suis resté perplexe sur le sujet, jusqu'au jour de la panne totale !

Bref, cela restait mystérieux jusqu'à ce jour.

3 Les problèmes

En travaillant sur ce blog que vous lisez actuellement, j'ai été à deux reprises en rupture brutale de synchronisation il y a plusieurs années. J'ai appelé les services ad'hoc du fournisseur qui diagnostiquent parfois des pannes qui n'en sont pas, mais qui vous rappellent que si le problème est chez vous, "ils vous facturent".

Alors j'y regarde à deux fois et pour m'apercevoir que l'arrivée téléphonique bidouillée par une entreprise sous traitante n'était pas trop correcte et que du vert de gris se promenait sur les contacts.
Je rectifie donc en nettoyant et miracle tout remarche de nouveau ! Super ! Je préviens que tout est rentré dans l'ordre OK.

Cela est arrivé deux fois mais la deuxième fois j'ai soudé les fils sur des cosses, ainsi théoriquement plus de problème au niveau de l'arrivée (quelque peu légèrement humide).
Le technicien m'a déconseillé les soudures…(Mais dans les box ou les modems il y a bien quelques milliers de soudures et heureusement !)
Bref tout le monde y va de son petit commentaire !

Mais il y a eu cette troisième fois et là le problème n'était plus à l'arrivée, (Qui a tenu bon avec des cosses avec les fils soudés) mais dans un local bien sec à 10 mètres plus loin sur une dérivation, là aussi faite très correctement avec des embouts et un serrage de pro… Bref dans les règles de l'art ! (Mais non soudés)

Eh bien, j'ai voulu faire du parfait, pour éliminer toute responsabilité d'un dysfonctionnement d'origine personnel, et je m'apprêtais à souder ces fils, sur la dérivation, pour avoir la certitude d'absence de mauvais contacts !
Qu'elle ne fut pas ma surprise en enlevant là force le premier embout, de constater que le fil était NOIR, et plus particulièrement l'un d'euxscindex1. (Photo ci-contre)

Qu'est ce qui m'a fait mettre en doute cette dérivation ? Le fait de brancher un téléphone à l'arrivée me permettait de raccrocher la synchro ADSL alors que sans le téléphone impossible de synchroniser (voyant ADSL).
Cela indiquait donc à priori une interaction locale et donc un problème chez moi !

4 Résolution et premières conclusions

Il me semblait acquis que ce modèle de scindex était de mauvaise qualité avec peut-être du cuivre au carbone (Et une gaine peut-être en PVC ?) mais c'est finalement aller un peu vite dans les conclusions…

Il n'y a pas 36 solutions pour résoudre ! J'ai repris toute l'installation en câble RJ45 catégorie 5 et je ne sais pas si c'est très correct, mais j'ai utilisé 2 paires par pôle ! (Cela m'a aussi été déconseillé)

Cette fois la synchro est immédiate… Mais il reste tout de même encore d'autres problèmes de ligne et là ce n'est plus mon domaine d'intervention.

Ces problèmes d'instabilité de ligne font que j'étais seulement à 2 Mbits pour pouvoir continuer de travailler un peu, mais là c'est le fournisseur qui va s'en occuper.
J'ai appris par le technicien qui est passé que le terme instabilité concerne les coupures secteur ou des pertes de synchro sur une BOX.
Or je n'en ai pas et je coupe souvent mon modem pour travailler en paix sans être dérangé par des pubs ou des mises à jour intempestives. Donc cette instabilité est NORMALE mais elle est vue par le fournisseur d'accès comme interrogative d'un fonctionnement peut-être anormal.

Quelles conclusions tirer de cela et quelle est véritablement la cause de cette singularité ? Vous allez voir que l'oxydation par un peu d'humidité existe certes, mais ce n'est pas la seule explication possible.

L'oxydation d'une extrémité est souvent habituelle et même "normale", mais après quelques centimètres de longueur sous la gaine, au grand maximum, celle-ci disparaît toujours. On peut supposer également que l'aspect courant continu 48/50V du téléphone puisse jouer un rôle, mais par rapport à quoi ? Quelle électrolyse ? D'un isolant ? de l'air chargé d'humidité ?

Ce fil Scindex me semble être un fil en PVC, mais je ne mettrais certainement pas ma tête à couper pour l'affirmer ! La seule chose que je puisse dire est qu'il y a peut être eu un dégagement gazeux (Cl² ?) qui attaque le cuivre, suite au passage de courant qui ferait une petite électrolyse …d'un isolant !!!  Vraiment on arrivait sur le terrain du paranormal…

Ce qui me  surprend avant tout est cette couleur noire sur un seul fil  et non celle du vert de gris qui semblerait plus normal.
Cette couleur noire me rappelle celle d'un fil qui a chauffé, mais ça ne peut PAS être le cas en théorie.
Pourquoi un seul fil et pas l'autre ???

Quel processus est capable de faire cette bizarrerie ?
Là j'aurais besoin d'une explication sérieuse, car je n'ai jamais rencontré de telles bizarreries.

Pour vous, si vous avez un problème INTERNET et que le téléphone fonctionne correctement regardez en premier lieu l'oxydation et résolvez là, cela ira certainement beaucoup mieux !

Voici pour preuve sur la fil_telephonique_coupephoto ci-contre que certains fils téléphoniques "modernes et au top", ne sont pas exempts de défauts. Si il y a de l'humidité et/ou des mauvais contacts... il y aura des problèmes !
Ça me rappelle les vieux câbles téléphoniques isolés au papier qui prenaient l'eau et généraient de la friture sur les lignes...

Mais la suite est au paragraphe suivant...

5 La Foudre

Suite à cette étrange couleur noire il m'est venu une idée. Il y a quelques années, mon fax avait rendu l'âme sur son alimentation à découpage suite à un orage assez violent et certainement par la foudre tombée à proximité…(Ce fax était raccordé au secteur par une simple prise à 2 broches (Sans terre, genre prise de rasoir électrique)) mais aussi par ce fameux scindex jusqu'à l'arrivée téléphonique.

Je sais parfaitement souder le cuivre et je me souviens des anciens fers à souder avec la panne en cuivre pur, qui devient noire à force de chauffer et qui bloque la panne dans le fer à souder....

Ce noir correspond à de l'oxyde de cuivre CuO, mais encore faut-il qu'il y ait de l'oxygène, et sur ce point, je pense que l'air présent entre les brins lors de sa fabrication serait peut-être suffisant pour cela, ou même du CO² qui est riche en oxygène.
De plus lors de ce probable échauffement, le supposé PVC ayant quelques atomes de chlore (polychlorure…) a pu dégager des sous-produits corrosifs dont je ne peux présumer la nature ni l'action, par manque de connaissances en ce domaine.

J'ai donc fait ce rapprochement et je viens d'arriver à la seule conclusion vraisemblable :

L'un des 2 fils a chauffé, car la foudre a dû tomber sur la ligne et une forte impulsion de courant est passée dans un seul des 2 fils. Ce courant a rejoint la terre par ce chemin et quelque arc avec des canalisations proches. Il s'en est suivi avec le temps une corrosion.


Vérification

Elle vaut ce qu'elle vaut, mais j'ai essayé de faire passer un fort courant avec un transformateur BT sur un échantillon démonté de 30cm, mais la température fait fondre le plastique, ce qui n'est pas le but direct à atteindre (Je recherchais également par ce biais un dégagement gazeux dû au plastique)
Mais il faudrait envoyer 1000 A ou plus en quelques ms et cela je n'ai pas les moyens de le faire !

J'ai donc chauffé à la flamme le fil resté en "cuivre rouge ", (mais malheureusement sans sa gaine). Il se recouvre effectivement de noir, mais pas aussi "profond" que ce que j'ai pu constaté (plus mordoré ce qui est le début de l'oxydation à la chaleur et du CuO), mais ce qui existait a duré des années et l'impulsion de courant initiale a été scindex3certainement très intense et le primo déclencheur du processus d'oxydation qui a continué à vitesse lente.

J'ai remarqué aussi sur cet essai que les brins séparés fondent, alors que ceux qui sont protégés par la masse du toron restent intacts.
Je ne peux donc reproduire en intégralité la foudre et les années d'oxydation aussi bien que je le voudrais !!! Ce sont quelques milliers d'Ampères en quelques millisecondes.

Je suis maintenant certain à 90% que ce phénomène résulte de la foudre, bien que rien aux alentours ne préjuge de cette action sournoise (hormis le problème du fax en panne).
(Je suis peut être passé tout près de l'incendie, sans le savoir  ?)

D'une façon générale, je serais tenté de dire qu'il me semble utile de mesurer régulièrement les performances de sa liaison ADSL en flux montant et descendant à des périodes de faible trafic, car l'ADSL est un multiplexage temporel dont les performances sont liées au trafic.
Cela permettra d'avoir une idée des possibilités et des erreurs qui se produisent suite à ce genre de problème, car les erreurs qui sont automatiquement corrigées diminuent les performances globales.

Faut-il bannir le scindex en téléphonie ? Pas obligatoirement, mais il faut l'utiliser avec précaution à cause de la multiplicité des brins (et des multi-contacts qui en résultent). Personnellement (n'en déplaise aux puristes) je préfère donc, preuves à l'appui, la soudure sur cosse aux embouts de câblage "à sec".
Il faut aussi qu'il n'y ait pas de risques de diaphonie aux  niveau d'autres liaisons proches soit en émission soit en réception.
La meilleure preuve est que le fil de liaison de la prise téléphonique au modem ou à la Box est un fil plat de type scindex.
Alors à vous de voir, mais le plus simple reste le câble dédié de type RJ45 qui vous évitera des problèmes de responsabilité de mauvais fonctionnement avec le FAI.
Faut-il graisser les contacts pour éviter la corrosion ? Peut-être mais cela reste à évaluer, bien que les cosses de raccordement téléphoniques soient de ce type. Le choix de la graisse est certainement très important.

Cet article intéresse aussi les acteurs de l'eau potable pour plusieurs raisons :

-La première raison est que les sites de réservoirs ou châteaux d'eau sont le plus souvent des sites en hauteur pouvant être facilement foudroyés et j'ai déjà vu des têtes de câbles toutes noires (Noir de carbone) sur le poteau EDF…

-La deuxième raison est que beaucoup de sites AEP importants sont maintenant en ADSL et que ce problème de l'oxydation est un réel problème, que celle-ci se produise par la foudre ou par l'humidité ambiante.

-Enfin si vous constatez des couleurs anormales (noire ou vert de gris) sur des connexions, n'hésitez pas à prendre le "taureau par les cornes" pour rectifier ces oxydations AVANT d'avoir les problèmes.

La FOUDRE est donc très vraisemblablement à l'origine du problème décrit.
Si vous avez d'autres hypothèses n'hésitez pas à nous en faire profiter…

____ ( retour en début d'article) ____

_____ ( retour accueil lokistagnepas ) ____
_____ ( retour accueil bricolsec ) ____