Alarme citerne à Fuel (contre le vol de fuel)

1 PrincipeALRM2
2 Réalisation

2.1 Détecteur dans la trappe AVEC l'ILS
2.2 Détecteur dans l'habitation avec ILS ou switch
3 Conclusions

Si vous arrivez directement sur cette page par un moteur de recherche, vous pouvez avoir accès à la table des matières et à chaque article, en page d'accueil.    L'accès se fait par l'un des deux liens en tête de colonne de droite ----->


Préambule

Si vous avez été prévoyant, lors des travaux d'enfouissement de la citerne à fuel, vous avez pensé aux gaines pour assurer la mesure à distance de hauteur du précieux liquide. Si vous ne l'avez pas été, ce n'est pas si grave que cela...

Comme à l'époque le fuel ne valait pas aussi cher que l'or, la trappe de remplissage (ou tampon) n'a jamais eu de cadenas, ni de contrôle d'ouverture intempestive.

Les temps ont changé, et se faire siphonner sa cuve est tout à ALRM1fait du domaine du possible. Aussi, avant de remplir ma citerne, je me suis obligé à faire ce que j'aurais dû faire depuis longtemps, c'est-à-dire passer des fils. En tout 5 paires.(Il y a de la réserve !). Mais on verra que ce n'est pas absolument obligatoire…

Le prix d'une alarme de quelques EUROS par rapport au contenu d'une citerne est sans commune mesure, et l'investissement est utile ! Il faut tout de même noter que ces "trucs" sont made in China et de très mauvaise qualité car sur 6 j'en avais au moins un avec des mauvaises soudures et même une queue de composant coupée et soudée avec les fils de la pile ! (flèche rouge)

________________________

1 PrincipeALRM5

Vu la simplicité, il n'y a pas besoin de grands laïus, graphiques ou explications. Les photos parlent d'elles-mêmes. Il fallait seulement penser à cette solution, et c'est la principale idée de cet article.

Le grand problème est qu'à chaque fois, qu'il y a une nouveauté, il faut rajouter des fils et une boîte…
Dans ce cas précis ce serait mieux de pouvoir passer des fils, mais ce n'est pas obligatoire.

Le grand principe de cette sécurité est d'utiliser les petits détecteurs autonomes d'ouverture de baie vitrée.
Ces petits détecteurs sont "musclés" du point de vue des décibels, et il n'y a rien à leur reprocher sur ce sujet. Ils sont vendus très souvent par 6.
Sur le sujet du coût, il n'y a rien non plus à dire puisque c'est le genre de produit que l'on trouve dans les bonnes affaires à des prix de moins de 10 €. (J'ai oublié le prix précis)

Ceux que j'avais en stock sont même équipés de 3 petites piles bouton type AG13.

2 Réalisations

En fonction des gaines existantes ou non et si vous voulez utiliser l'ILS ou un switch, plusieurs solutions sont possibles. Il faut mentionner qu'avec ILS, il est parfois possible de masquer une fraude avec un aimant, si l'on sait ou l'ILS se trouve. (Ce ne sera pas le cas avec un switch).

2.1 Détecteur dans la trappe AVEC l'ILS

C'est la version la plus simple, c'est comme pour une fenêtre, on place un élément complet avec son ILS (Interrupteur à Lames Souples) sur le couvercle ou tampon pour l'un et sur un montant fixe pour l'autre. Ces alarmes ont un interrupteur marche/arrêt.
En principe on place l'aimant sur la partie mobile, et l'appareil sur la partie fixe.

Il n'y a rien à ajouter sinon qu'au moment où on place l'interrupteur sur ON l'alarme va commencer à faire son office…, mais que la faire "gueuler" deux "tout petits coups" par année pour un remplissage, c'est encore acceptable.

Cette solution est réellement "low-costlow-cost" et elle ne nécessite rien si ce n'est peut être seulement 4 vis, et peut être même pas, car il y a même des autocollants double face (dégraisser avant de coller).

Le but dans cette solution est que l'alarme puisse fonctionner un certain temps pour attirer votre attention. Ceci implique qu'elle soit correctement cachée.

Dans cette solution il n'y a bien entendu aucun fil à passer.

2.2 Détecteur dans l'habitation avec ILS ou switchALRM6

J'ai donc passé ainsi qu'il a été dit des fils dans les gaines laissées en attente, dont seulement 2 fils sont utiles dans cette application.
J'ai dans un premier temps, fixé un microswitch "bêtement" sur le bord de la trappe et déporté la sirène en interne dans l'habitation. L'ILS avait été démonté et rangé dans les composants, et un switch a été placé sous le couvercle (tampon). Les fils à l'intérieur ont été branchés à la place de l'ILS (contact NF s'ouvre en même temps que l'ouverture de la trappe).
Ce système donne entière satisfaction d'autant que le couvercle de citerne de marque Calona est à vis et descend progressivement en fermant le switch.

Et puis, je me suis aperçu qu'il y avait encore plus simple et certainement plus fiable, puisqu'il suffit de réutiliser l'ILS en le mettant sur un petit support, et en utilisant l'aimant livré avec les alarmes...
Trop tard, mes fixations étaient faites, mais vous, vous pourrez faire aALRM4insi.
Voilà tout l'intérêt d'avoir des résultats d'essais avant de commencer soi-même.

Le fait de cacher le dispositif (switch ou ILS) reste utile, mais est un peu moins important que dans la première solution, du fait que l'alarme est dans la maison et que juste un petit déclenchement est suffisant pour l'entendre, ce qui n'était pas le cas dans la première solution.

3 Conclusions

Il n'y a rien à ajouter à un système ultra simple et cependant efficace. C'est ainsi que j'entends le bricolage, utile et bon marché !
Cela ne veut pas dire cependant que vous ne devez pas commencer par mettre  tout simplement un cadenas.
C'est même nécessaire, car autrement il n'y aurait pas "EFFRACTION" et donc impossible de déposer une éventuelle plainte...

Je recommande la solution de l'ILS avec fil et alarme intérieure. C'est tout de même plus adapté au milieu humide du regard d'une citerne enterrée.

DERNIERE MINUTE 05/10/2008 ...Je confirme effectivement la ligne précédente. En effet maintenant que le froid a fait son apparition, il y a de la condensation, et celle-ci se concentre "exactement" sur le microswitch ! Le résultat est simple : l'alarme  se déclenche à cause des fuites de courant dans le switch mouillé. Je vais donc réaliser comme je l'indiquais juste avant, avec l'ILS.

IDEE du 2/1/2009
Dans la même lignée de l'ILS, j'ai également pensé aux camions qui se font régulièrement siphonner leur réservoir de fuel...Même si les réservoirs sont en acier traité corrosion, il devrait être possible de trouver une adaptation avec aimant et ILS. Les solutions avec switch sont proscrites (hydrocarbures !)
C'est juste une idée à creuser par les transporteurs, car même si le fuel est à ce jour à son niveau le plus bas, il ne faut surtout pas s'inquiéter...il va remonter... et encore plus haut !

Du nouveau en OCTOBRE 2010
Pour faire suite au message "d'alarme sans fil", cela prend de l'importance, car c'est la crise, non pas des retraites, mais du fuel sous toutes ses formes. Déjà qu'il est difficile de rouler, alors ne nous faisons pas encore piquer notre précieux chauffage.
Et puis quelques uns d'entre vous risquent d'abuser du gros rouge faute de gaz oil...?

Vous fermez votre maison pour éviter de vous faire visiter et de vous faire piquer votre chaîne HIFI et votre télé ultra plate, et vous laissez votre citerne à disposition de tout le monde alors que le prix du contenu est équivalent ?
Il faut rester cohérents et lucides ! On est au siècle de la paresse et l'individualisme !

L'énergie sous toutes ses formes va devenir une denrée rare dont le prix ne saurait diminuer, car elle est aussi la source de notre alimentation. Le retour du "moteur à crotin" sera peut-être pour bientôt....

_________________ ( retour début article ) ____

____ ( retour bricolsec ) ____
____ ( retour lokistagnepas ) ____