Le métacarpe et la main "confisquée"

1 Le choMETA01c et les attelles
2 Pourvoir FAIRE
3 L'ordinateur
3.1 La souris
3.2 Le clavier et la frappe
4 Conclusions

Si vous arrivez directement sur cette page par un moteur de recherche, vous pouvez avoir accès à la table des matières et à chaque article, en page d'accueil.    L'accès se fait par l'un des deux liens en tête de colonne de droite ----->
Les questions correctes en fin d'un article recevront toujours une réponse, mais pas les questions par "CONTACTER L'AUTEUR" qui n'auront pas de REPONSE (car je suis obligé de répondre par mail).
A voir aussi  en colonne de droite (lien direct) ------> les articles "BONJOUR" ainsi que "INFOS rapides"... Il est déconseillé d'indiquer dans les commentaires ses coordonnées (mail, adresse ou téléphone).
Ce blog est modéré et vous pouvez demander simplement en tête de question à ce que vos informations restent confidentielles si nécessaire. Rien ne sera publié, mais ma réponse sera faite sur l'article correspondant (et non par mail).

 


Avant propos

Les métacarpes sont des petits os de la main. Les métacarpes sont prolongés par chaque doigt et constituent ensemble la paume de la main...
C'était il y a à peine plus d'une année, et j'aurais préféré faire un article beaucoup plus technique, mais le sort en avait décidé autrement, et au final il y a tout de même un peu de technique !

Je pensais pouvoir après 3 semaines d'immobilisation, suite à un métacarpe cassé (l'annulaire) et une a100_5324ttelle 2 doigts, me remettre à utiliser ma main droite…
Pas de chance, 3 semaines c'est trop juste et cette fois à la visite de contrôle, on m'a remis une attelle 3 doigts pour 15 jours de plus !!! Sécurité ?

Cet article très court a tout de même quelques éléments à voir avec la technique, mais seulement quelques bribes, et relate simplement un accident aussi stupide qu'il soit, mais accident qui m'a conduit cette fois à être un peu inventif pour arriver à faire le minimum des tâches journalières, sans pour autant prendre de risques inconsidérés.

Alors je vais décrire un peu ce qu'il est possible de faire et ce qui ne l'est pas, pour permettre à ceux qui ont eu autant de chance de prendre leur mal en patience tout en continuant de travailler "un peu".

1 Le choc et les atteMETA02lles

Naturellement une mauvaise chute sur le côté droit en montant un petit talus en sortant de la maison. Je suis tombé main droite, doigts repliés et un choc latéral assez faible cependant, dans l'herbe, pas une égratignure, mais le bruit de quelque chose qui casse et une douleur vive dans toute la main !

C'est tout et j'ai seulement vu que ce doigt avait perdu "sa bosse" quand on plie les doigts. Naturellement il y avait de la casse !
Direction "le toubib" puis les Urgences et après 4 heures passées à attendre, retour avec une attelle pour 2 doigts bloqués (Majeur et annulaire droits)
La photo montrait principalement une belle casse en biseau. Le doigt perdait donc un peu de sa longueur ce qui expliquait qu'il n'y avait plus la bosse entre doigt et métacarpe.

Bon, 3 semaines plus tard visite de contrôle et cette fois remise d'une attelle 3 doigts (Avec l'auriculaire, l'annulaire et le petit doigt en plus) et pour 15 jours complémentaires…
RevMETA03isite cette fois avec radio de contrôle…C'était à priori bon ! Rééducation (Séances etc …etc)
Je passe les détails sans importance pour le sujet, car il y avait en plus des entorses multiples sur plusieurs doigts, ce qui n'arrange rien.

NOTA Technique : Pour reproduire un négatif argentique Noir et Blanc, au scanner, il est nécessaire de passer en mode "GRIS 8 bits", sinon on ne voit que du noir et du blanc. Il faut en plus éclairer par une feuille de papier blanc le film, car il y a alors trop peu de lumière réfléchie. Le résultat JPG est correct et la définition proche de l'original ! (Le matériel est un scanner imprimante SX115 classique).

2 Pourvoir FAIRE

Pour un droitier, ce n'est évidemment pas la meilleure main ! Mais on verra que tout peut être inversé et que cela peut être conjugué à l'inverse pour les gauchers.

Faire son "train train"de la vie de tous les jours devient difficile avec une attelle.
En général "ils" vous mettent une attelle qui dépasse largement les bouts des doigts pour éviter les chocs directs, et de ce fait on se butte sur tout ce qui dépasse un peu, car le cerveau a du mal à corriger la surface balayée par les gestes, apprise depuis l'enfance.

Il vous reste finalement "la pince" c'est-à-dire le pouce et l'index et cela est essentiel.

Il ne vous est cependant plus possible d'écrire facilement avec seulement "la pince", car on ne peut pas poser correctement la main sur le papier, ni plier tous les doigts comme on le fait instinctivement.

On peut pourtant conduire assez facilement (poste de conduite à gauche pour main droite atteinte), mais je ne sais pas si c'est véritablement légal ?

Pour les toilettes il faut changer de main, sous la douche il faut mettre un plastique. Se brosser les dents est assez délicat, de même que pour se raser !

Le plus important pour moi était de pouvoir écrire, et là l'ordinateur est un outil incontournable dans cette situation. Le texte initial de cet article a été tapé dans ces conditions un peu spéciales.

3 L'ordinateur

Gros problème au départ, car il est impossible d'utiliser facilement la souris à cause de l'attelle. De plus on appuie sans le vouloir sur tous les boutons, et comme on ne sent pas ce que l'on fait avec l'attelle qui dépasse, c'est la panique !
Il faut passer la souris dans la main gauche (ou l'autre main)

3.1 La souris

Alors c'est là qu'est toute la souplesse de l'ordinateur.
La souris, par nécessité, passe donc dans la main gauche, mais ça ne va pas bien non plus, car la symétrie du cerveau se reporte mal sur l'autre main et il est nécessaire d'aller dans le panneau de configuration et de croiser les boutons en ayant sélectionné "souris" puis permuter touche principale et secondaire. (Croisement des touches gauche et droite de la souris).
(Il me semble que le cerveau garde la symétrie d'une main en la reportant sur l'autre. (À confirmer par les neurologues !)

Voilà c'est fait, et cette fois le "click gauche avec l'index droit" initial devient maintenant le "clic droit mais avec l'index gauche" !....Vu ? (Relisez il n'y a pas d'erreur ! clic droit ou gauche correspond à la position du bouton de la souris...)

Pour revenir à la situation "normale" c'est la même opération inverse, donc pas de risques, ça fonctionne bien !
On apprend assez vite, en une journée environ, le réflexe de naviguer ainsi. En tous cas l'apprentissage de la souris dans la main gauche semble plus facile de cette façon.
Je concède volontiers quelques erreurs de touches gauche/droite mais assez peu au final !

Bon ce problème est résolu assez facilement et vous pourrez vérifier par vous-même !

3.2 Le clavier et la frappe

Il y a cette fois plusieurs choses à f100_5326aire :

Il est tout de même préférable de limiter la longueur de dépassement de l'attelle en aluminium (ATTENTION, je n'ai pas dit "supprimer").
Pour cela il faut une cisaille sur socle, c'est préférable et si vous n'en avez pas, allez voir votre ferblantier ou couvreur préféré qui se fera (peut-être avec une décharge écrite) un plaisir de vous couper un petit morceau de l'attelle, trop long.
Personnellement je l'ai même taillé avec chanfreins de chaque côté pour éviter de rayer tout avec des arrêtes vives (et ajouté aussi un petit bout de mousse).
Il faut aussi finir à la lime pour éviter les rayures. (Si il y avait fracture ouverte prendre les précautions sanitaires pour que la limaille n'aille pas dans les pansements !).
Bref c'est de la petite bidouille à faire sagement, avec précaution et intelligence !

Une fois cela réalisé, vous n'allez pas pouvoir pour autant taper très facilement sur les touches car l'attelle gène toujours et vous êtes obligé de tourner le poignMETA04et sur le côté pour accéder aux touches.

Alors là aussi il y a une solution très simple, qui est de faire un petit cône avec un petit bristol et de le calibrer sur l'index puis de mettre un simple scotch pour garder la dimension d'enroulement.

Vous serez surpris de votre agilité et de votre rapidité à vous adapter à ce doigt "bionique". Certes vous n'aurez qu'un seul doigt, mais il sera rapide et efficace !
Le fait d'avoir un doigt plus long vous permet avec un mouvement d'amplitude plus faible d'accéder aux touches avec très peu d'erreurs de frappe, sans avoir à vriller le poignet et sans "raccrocher" avec l'attelle.

Le bout du cône en bristol se mate un peu à force de taper sur les touches, mais c'est normal et la déformation se stabilise pour devenir pratiquement nulle. Le doigt artificiel ainsi fabriqué vous servira pour pouvoir taper sur le clavier de l'ordi !
(Si le matage devenait trop important vous pourriez en confectionner un autre très facilement)

4 Conclusions

Il faut parfois trois fois rien pour continuer à vivre sans trop de dépendance. Il y a peu de choses que je n'ai pas pu faire facilement  avec la main cassée, comme dévisser un bouchon de bouteille par exemple, écrire à la main ou signer correctement un document.

Bref, cet article vous aidera peut-être si vous n'avez pas eu de chance, mais que vous avez ce type de fracture dans laquelle l'index et le pouce ne sont pas immobilisés !

Cela, c'était il y a un à peine plus d'un an et j'ai retrouvé quasiment ma mobilité bien que la bosse (main pliée), entre le métacarpe et le doigt, ne soit pas tout à fait revenue à sa hauteur normale.

(Pour information, il faut malheureusement compter environ 9 bons mois pour retrouver une mobilité pratiquement identique). Après une année le traumatisme est oublié, sauf quand on me serre la main, où j'ai toujours une petite appréhension.,

Il vous restera peut-être à essayer la pêche à la méta-carpe !....

 ____ ( retour en début d'article) ____

 _____ ( retour accueil lokistagnepas ) ____
_____ ( retour accueil bricolsec ) ____