PC qui se plante n'importe quanplante4d

1 Les problèmes
2 Les tentatives de résolution
2.1 Nettoyage
2.2 La mémoire
2.3 Le processeur

3 L'onduleur
4 Conclusions

Si vous arrivez directement sur cette page par un moteur de recherche, vous pouvez avoir accès à la table des matières et à chaque article, en page d'accueil.    L'accès se fait par l'un des deux liens en tête de colonne de droite ----->


1 Les problèmes

Le PC s'est mis à rebooter une fois en cours de travail sans raison apparente. Bon !
Cela peut arriver une fois avec quelques particules énergétiques qui arrivent de l'espace, et qui peuvent affecter des positions mémoire, mais la probabilité est certainement extrêmement faible, mais on aurait pu dire que je n'ai pas eu de chance…!?

Puis il y a eu des blocages, plus aucun contrôle possible clavier souris, bref planté ! Et cela s'est accentué et reproduit jusqu'à plusieurs fois par jour en plein travail, même hors réseau. Alors cette fois, il a fallu faire quelque chose.

La situation n'était donc plus tenable d'autant que dans certains cas de plantage, le PC passait presque ¼ d'heure voire plus à travailler pour son propre compte (Rétablissement system ? je ne sais !)

Mon logiciel de base est Windows XP qui est un produit stable qui ne m'a jamais posé de réels problèmes, pas plus que le PC lui-même.

2 Les tentatives de résolution

Le PC est installé sur une petite table console faisant bureau et tout l'ensemble est ainsi concentré.
La recherche a donc été nécessaire, car il n'était plus possible de travailler correctement. Il était même potentiellement possible de perdre des données voire dangereux de réaliser des sauvegardes dont la pertinence n'était pas certaine.

Les plantages concernaient n'importe quel travail, et cela excluait un problème général de logiciel ou de mise à jour, car cette machine n'avait pas de problèmes (Et c'est une chance, car j'ai vu tant de machines avec un problème de "ceci ou cela"…)

2.1 Nettoyage

Je nettoie mon PC (COMPAQ Présario) 1 à 2 fois par an, au compresseur pour enlever la poussière, car je sais que la chaleur est l'ennemi de tout ce qui est électronique. Cela avait été réalisé il y avait environ un mois.
J'avais naturellement tout débranché et mis le PC dehors pour cette "petite beauté".
Après l'avoir rebranché, il était "reparti" sans problèmes, pour 2 ou 3 semaines de "bons et loyaux services", (comme d'habitude).

(Cela ne m'empêche pas de recommander ce dépoussiérage, car ça évite un vieillissement prématuré des composants à cause de la chaleur qui ne peut s'évacuer facilement).

2.2 La mémoire

Suite aux plantages, j'ai donc commencé par bouger les barrettes mémoire, et je me suis aperçu, une fois, que la machine se plantait à cet instant !
Euréka !
Pas de chance, après une double vérification, il a fallu se résigner et dire que c'était une fausse piste !

Mais j'ai tout de même eu un doute et bien que les contacts soient dorés (sur la barrette seulement, mais pas sur le connecteur où c'est seulement nickelé), j'ai tout de même mis du Kontakt 60 dans la connectique des 2 barrettes, mais sans succès puisqu'il s'est à nouveau replanté ! Mais au moins j'étais sûr que ce n'était pas la cause !

2.3 Le processeur

Le processeur Pentium 4 était la piste suivante à regarder, mais j'hésitais à cause du dispositif mécanique de refroidissement que j'ai un peu peur de bousculer. En effet, c'est 2 étriers solides qui tiennent le bloc aluminium de refroidissement et ça fait un peu peur de "déboutiquer" cela, car il faut tenir le côté opposé sous peine que tout se mette en bascule, et au niveau des contacts ça pourrait peut-être forcer ?

Belle technologie que ce Pentium 4 ! J'ai enlevé le peu de poussière collée à la pâte thermique qui débordait un peu, et ré-étalé la pâte conductrice restante (sur le bloc aluminium) avec le doigt.
Puis il faut tirer le petit levier plastique du ZIF qui a libéré le Pentium. Il y a un petit triangle de repérage sur le support ZIF ainsi que sur le processeur (petit triangle doré). (ATTENTION, Il n'y a pas de détrompeur)

(Ne pas ajouter de pâte, car il devrait en rester suffisamment, et ce n'est pas l'épaisseur qui compte mais le comblement des interstices et la mise en contact réel des deux surfaces déjà initialement parfaitement dressées).

Hélas c'est toujours pareil, ça continue de planter !
Alors j'ai recommencé l'opération pensant que j'avais mal remis le processeur dans le ZIF, mais pas du tout ! J'ai là aussi ajouté du Kontakt 60 par mesure de sécurité.

Puis par excès de précaution, j'ai ajouté un anti-parasite sur l'alimentation générale, mais je n'y croyais pas.

Alors je m'apprêtais à by-passer l'onduleur en branchant le PC en direct car la cause peut aussi être l'onduleur, et là….

3 L'ondulplante3eur

...A ce moment j'ai bougé les prises et socles "in" et "utilisation" de l'onduleur, et là…plantage immédiat !
Le problème auquel je ne croyais que peu s'est à nouveau manifesté ! Toujours ces "saloperies" (désolé, il n'y a pas d'autre mot) de prises de type "gaufrier électrique", dite prises "EUROPA" ou "EUROPE".

La cause est une nouvelle fois sur ces prises. J'avais déjà eu du "charbonnage" par manque de bon contact sur un autre appareil, mais cette fois aucun bruit suspect (pas de grésillements) mais simplement des micro-coupures ou les parasites induits causant les plantages.

J'ai donc pris un petit clinquant pour resserrer les lamelles en forme de U, et cela a été la seule et unique solution. (Sur les embases de l'onduleur (et non sur un cordon comme l'exemple photo))

ATTENTION il est impératif de débrancher en premier lieu la batterie de l'onduleur en tirant le fil rouge (+), et il est donc nécessaire de l'ouvrir avant de réaliser ces opérations !

Comme cet onduleur chauffe un peu trop (TRUST 400 VA), et que la vplante1entilation est nulle, j'en ai profité pour ajouter des orifices de ventilation en cassant au ciseau à bois des lamelles plastiques internes prédécoupées dans les coques haut et bas.

On remarquera qu'outre les composants, il y a une batterie déjà changée une fois, et que la chaleur (principalement dégagée par le transformateur) est aussi une cause de mortalité précoce de ces petites batteries "étanches" (Voir l'article sur les batteries)

Il n'est pas possible de changer les socles sans tout reprendre le câblage, donc j'ai simplement resserré les lamelles de contact sur les extrémités du U sur les prises "EUROPA" de l'onduleur.

4 Conclusions

Peut-être une erreur de jeunesse qui m'a fait croire au Père Noël une fois de plus. J'aurais effectivement dû regarder en premier l'onduleur, mais à ma décharge, le plus souvent on entend des grésillements et ce n'était pas le cas.

Tout est bien qui finit bien, et rappelez vous (mieux que moi), que ces prises EUROPA ne valent pas grand-chose, et qu'il faut être vigilant sur la qualité des contacts en resserrant les prises femelles si c'est possible, ou en rapprochant à l'aide d'un petit clinquant de 2 à 3 mm de large, les linguets l'un vers l'autre, sur les branches supérieures du U (voir photo de principe §3).
(On peut également "ouvrir" légèrement les 2 broches secteurs de la prise mâle, sans toucher à la broche de la prise de terre pour le centrage, mais c'est mécaniquement moins bien à mon avis. N'oubliez jamais de tout débrancher en faisant cela)

Ce PC COMPAQ sous XP m'a jusqu'à présent donné satisfaction, et il fallait le souligner car la panne intermittente est réellement la pire de toutes. Heureusement ce problème est bien résolu et j'espère que cela continuera encore longtemps...(Cela ne veut pas dire non plus que tous les PC qui se plantent ont cette maladie, ce serait trop facile ! mais cela reste une piste simple et bien réelle)

Pourquoi en ayant touché une barrette mémoire ça s'est planté ? (Simplement parce que les fils secteur ont bougé à l'arrière de l'onduleur en déplaçant l'UC)

Cet article est un peu un complément à l'article sur les pannes électroniques courantes et/ou intermittentes…

Ce problème des fils avec prise "EUROPA" est également totalement valable pour tous les appareils ainsi que sur le PC lui-même et sur beaucoup de périphériques, alors à bon entendeur salut…

Mauricette tu n'entends rien, juste un petit grésillement ? mais,... mais,...ça sent le cramé !

____ ( retour début d'article ) ____

____ ( retour accueil bricolsec) ____
____ ( retour accueil lokistagnepas) ____