Débouchage des gicleurGICLEUR1s
(Peinture en bombe et carburateurs)

1 Les gicleurs
2 Le bon "outil"
3 Conclusions
4 Le "Préventif"

Si vous arrivez directement sur cette page par un moteur de recherche, vous pouvez avoir accès à la table des matières et à chaque article, en page d'accueil.    L'accès se fait par l'un des deux liens en tête de colonne de droite ----->

 

 


 

Préambule

Cet article sera peut-être le plus court de tous et certainement le plus simple de tous.
Mais ce sont parfois les choses les plus simples, les plus difficiles à trouver, c'est un exemple et il y en aura d'autres…
Je cède un peu aux lecteurs (statistiques à l'appui) qui veulent des trucs UTILES et qui servent dans la vie de tous les jours. C'est donc une idée simple et pratique.

1 Les gicleurGICLEUR2s

Cet article est né à cause d'une tronçonneuse récalcitrante (panne de bobine à chaud) et donc dans les détails préliminaires de localisation du problème, il y a la bougie et le carburateur. C'est sur ce dernier qu'est née l'idée, car il y a des gicleurs mais aussi des trous très fins qu'il y a lieu de sonder.
Parallèlement, la nécessité d'utiliser un peu de peinture en bombe pour protection contre la rouille, mais surtout pour retrouver les outils dans l'herbe. (Rouge ou bleu suivant les stocks…!)
Naturellement le gicleur de la bombe était bouché, et vous avez beau retourner les bombes pour souffler du gaz sans peinture après l'utilisation, ça ne suffit pas la majeure partie du temps avec les peintures type "bombe standard voiture".

2 Le bon "outil"

Il y a quelques années on trouvait encore des fils d'acier très fins (montés sur une petite pastille en aluminium) pour déboucher les gicleurs gaz des bouteilles de gaz pour le camping…C'est fini ça devait coûter trop cher !...Il y avait aussi des enfile-aiguille mais cette fois c'était un double fil d'acier (il suffit de les couper à l'extrémité. (Éventuellement vous pouvez voir la mercière du coin, mais le coût serait certainement trop élevé pour l'usage).
Je ne parlerai même pas du super marché "C…" (Le doute est volontaire !) qui vends des gicleurs de rechange pour des prix totalement hors sujet (du côté prohibitif !)
Alors NON désolé pour les vendeurs, il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages. L'heure est à l'utilisation des choses existantes et à la pérennisation des acquis.

Parmi les OUTILS il y a toutes les sortes de brosses métalliques dont les brins en acier sont réellement très résistants (quelques rares fois en laiton). Malheureusement certains sont "ondulés", mais on peut les redresser. Leur diamètre va de 25/100 vers 40/100 pour les plus courants).
Si vous êtes un bricoleur vous avez certainement ce genre d'ustensiles dans vos placards, alors allez-y, tirez un poil de brosse, ça ne lui fera pas mal, et utilisez le comme poinçon  !
(Le diamètre d'un gicleur de bombe est d'environ 30/100 et n'autorise pas le perçage avec un forêt, car les plus fins que l'on trouve à acheter en électronique font 6/10, et un perçage entre cuir et chair se solderait très  certainement par une casse du forêt !)

Il faut commencer par gratter (écailler de préférence) la surface plane du gicleur, cela dégage en général la position  du trou. Celui-ci peut alors être sondé avec un poil de brosse. Si c'est trop dur, il faut raccourcir la distance et avec une pince à becs courbes forcer le fil avec une très courte distance entre les becs et la surface plane pour éviter de plier le fil.

3 ConclusionGICLEUR3s

Ça ne marche pas à tous les coups, mais c'est tout de même très pratique quand malheureusement la bombe est pleine aux ¾, que l'on a rien d'autre sous la main et qu'il faudrait donner un petit coup de peinture sur un outil.
Cette petite solution sans prétention outre le coût quasiment nul, concoure aussi à préserver la nature.
(Je ne dis pas non plus que le jet, après "torture" du gicleur est indemne de perturbations, mais on a pu peindre et c'est l'essentiel ! voir sur la photo à agrandir encore, quelques marques autour du centre, sur la droite)
Alors ne jetez plus vos vieux gicleurs, réparez en quelques uns pour toujours pouvoir faire….

4 Le "Préventif"

Nous venons de voir le "curatif", et au hasard d'un petit coup de peinture, et des "habituels" problèmes, je me suis dit que c'était très bien de déboucher, mais que ce serait encore mieux d'avoir un diffuseur / gicleur "neuf" à chaque fois !

Mais quand on a commencé de faire un petit travail et que ça se bouche à ce moment là, ce n'est pas facile de déboucher car ça "poisse".
Alors il m'est venu l'idée cette fois, de faire tremper tout de suite après emploi les gicleurs / diffuseurs ...J'ai essayé et ça a l'air de donner de bons résultats. (Cela ne résout pas le problème immédiat mais l'évite)

On fait donc tremper dans du white Spirit (ou suivant le type de peinture) le diffuseur / gicleur. On agite un peu et c'est bon ! Au pire on peut même laisser tous ses gicleurs / diffuseurs dans un bocal, et ne les reprendre que pour l'utilisation. C'est un peu contraignant, mais c'est tellement plus facile après !

Attention cependant aux solvants qui attaquent le plastique comme l'acétone et le trichlore et dont le remède serait pire que le mal ! 

Il est vrai que ça ne mérite pas les lauriers de César, mais lorsque l'on est pris par son problème précis, on oublie vite les solutions les plus simples, car il est si facile de pester sur le problème que l'on oublie l'essentiel.

...Pshhhh !

 

____ ( retour début article ) ____

____ ( retour accueil bricolsec) ____
____ ( retour accueil lokistagnepas) ____