GEL des Compteurs d'EAUGEL2

1 Dans tous les cas
2 Compteurs en intérieur
2.1 Comment dégivrer en intérieur
3 Compteur dans un regard extérieur

3.1 Le cas des regards inondés
3.2 Comment dégivrer dans le regard

4 Les citerneaux ou regards Hors gel
5 Le compteur a gelé et fuit
6 Le traçage ou ruban chauffant
7 Les limites Public / Privé
8 Le Suivi après un gel

9 Conclusions

Si vous arrivez directement sur cette page par un moteur de recherche, vous pouvez avoir accès à la table des matières et à chaque article, en page d'accueil.    L'accès se fait par l'un des deux liens en tête de colonne de droite ----->


1 Dans tous les cas

La première précaution est de relever le N° d'appel d'urgence de votre concessionnaire de façon à être prêt au cas où ! (Ce N° doit figurer sur votre facture).

La deuxième précaution est de rechercher votre bouche à clef (BAC) sur la route ou le trottoir, de façon à pouvoir l'indiquer éventuellement à l'agent de permanence. (Ca gagnera un peu de temps)

Ouvrir un peu un robinet d'eau froide intérieur en cas de gel de l'installation.

Retirez toutes les coques en polystyrène autour des compteurs, (Ces éléments sont TOTALEMENT INEFFICACES, car ils ne font que retarder le gel) ou les enrobages de laine de verre. Protégez seulement les parois froides par du polystyrène.

Pour les appareils électriques utilisés, veillez à ce que votre installation soit protégée par un différentiel 30 mA ! (C'est votre sécurité de non électrocution)

2 Compteurs en intérieur

En principe ces compteurs sont assez bien protégés. Cependant s'ils sont contre une paroi froide, il peut y avoir risque de gel.
Dans ce cas il faut isoler le mur par une feuille de polystyrène, d'au moins un mètre carré, et surtout ne pas enfermer le compteur dans de la laine de verre.

LA CHALEUR VIENT DU SOL. Ne jamais oublier cela !

Cependant, comme la chaleur vient du sol, il est évident que l'eau est plus chaude que l'air (puisqu'elle coule). Ceci veut dire également que si vous ne pouvez rien faire pour isoler, un MINUSCULE filet d'eau permet de ne pas geler.
(Cela n'est cependant pas très écologique, coûte cher, et il faudrait faire quelque chose pour l'éviter)

Il y a parfois des tuyaux dans les combles, ou dans une grange et dans ces cas là, il est impossible de faire quelque chose de simple, hormis un "traçage" (voir paragraphe 6).

(Le mieux est de repasser ces canalisations dans le sol, éventuellement par l'extérieur)

2.1 Comment dégivrer en intérieur

La localisation d'un bouchon de glace n'est pas facile. Le bon sens est le meilleur outil de localisation.
Il y a bien sûr le thermomètre de contact, mais peu d'entre-vous en possèdent, et en général on sait à peu près où c'est le plus froid ! (vers les ouvertures et les courants d'air)
Utiliser avec précaution les purges éventuelles pour localiser où se situe le bouchon.

Il faut ouvrir légèrement un robinet d'eau froide dans l'appartement, et dès que cela va couler un peu, le dégel s'amplifiera par le fait que l'eau est "chaude".

La meilleure formule est d'utiliser le sèche cheveux de "Madame". Cela dure un peu plus longtemps que le décapeur thermique ou le chalumeau, mais on ne risque pas de faire de dégâts aux pièces en plastique.
Vous pouvez aussi utiliser les radiateurs soufflants en appoint. (maxi 500 Watts et pas de "radiants")

Chauffer délicatement l'ensemble qui parait gelé. Il n'y a pas de remède miracle, c'est une question de temps (chaleur latente de liquéfaction).

3 Compteur dans un regard extérieurGEL

Un compteur dans un regard extérieur, s'il est recouvert de quelques sacs poubelle de 100 L remplis seulement aux 2/3 de copeaux de polystyrène (chips) est largement suffisant pour résister aux températures les plus froides. (Le remplissage incomplet permet de lui laisser s'adapter aux formes du regard)

Il y a lieu également de faire attention aux courants d'airs froid qui peuvent se produire. Ceux-ci peuvent se produire par le couvercle ou le tampon, mais aussi par des interstices d'arrivée des tuyaux ou de jointures des éléments en béton. (Les boucher avec n'importe quoi)

Il faut proscrire impérativement la laine de verre qui une fois détrempée est un activateur du froid.

Bien entendu, la paille ou le foin ne sont que des pis aller, certes isolants, mais franchement insalubres, et normalement interdit par tous les règlements.

Sont également proscrits les copeaux de polystyrène directement dans le regard, car non seulement il n'empêchent pas le gel du compteur, mais de plus il est impossible d'accéder facilement aux éléments du raccordement, et c'est interdit. (Le compteur pourra geler car il ne reçoit en général plus ainsi la chaleur du sol)

3.1 Le cas des regards inondés

Ce cas est très courant, et les sacs poubelle avec copeaux de polystyrène vont remonter par la poussée d'Archimède, et l'eau ne gèlera pas. Il n'ya rien à craindre de cette situation.

Je devrais ajouter que même sans sac, il y a peu de risques de gel lorsqu'il y a de l'eau dans un regard.

3.2 Comment dégivrer dans le regard

Là aussi le sèche cheveux de "Madame" sera le mieux. Vous devrez couvrir l'ensemble pour maintenir un peu cette chaleur et être patient.

Il est toujours très délicat de manœuvrer un robinet, pour savoir où c'est gelé… Si vous le faites, surtout, ne jamais forcer, car ce sera la casse assurée ! Et l'inondation ultérieurement.
Essayez d'ouvrir et de refermer l'une après l'autre les deux vis de purge sur la douille de purge du compteur. Vous saurez ainsi où ça peut être gelé. (Partie privée ou publique)

Ne pas chauffer trop près le tuyau plastique noir (PEHD), prendre un peu de recul.

Vous pouvez aussi mettre un petit radiateur soufflant dans le regard s'il y a la place et couvrir en laissant un petit passage pour l'air, qui devra pouvoir se renouveler. Le faire souffler contre une paroi en béton et jamais directement.

Arrêter dès que le robinet intérieur coule.

4 Les citerneaux ou regards Hors gel

Ces éléments sont conçus pour résister au froid. Ils possèdent souvent un capteur tubulaire enfoncé dans le sous-sol qui remonte la chaleur du sous-sol et l'emprisonne dans la coque ou le petit volume en polystyrène.

Toute altération du polystyrène est alors grave, car le risque de gel est alors amplifié par le fait que ces compteurs sont très proches de la surface, voire dans les murs de clôture !

Surveillez donc que le polystyrène est en bon état !

5 Le compteur a gelé et fuit

Pas de solution miracle, il faut appeler le concessionnaire et lui dire !
Désolé pour vous, cela sera en totalité à votre charge, et ça peut coûter assez cher ! Compteur, déplacement etc…

Ne tentez jamais le démontage, (même s'il n'y a pas de scellés)

Dans certains cas il n'y a pas de mal apparent, mais le compteur a pris un coup !
Surveillez donc si le compteur tourne normalement, et si ce n'est pas le cas, prévenez votre concessionnaire sans lui mentir, cela ne sert à rien, car les compteurs possèdent souvent des témoins de gel, et vous ne feriez qu'aggraver votre cas.

La dernière solution est la meilleure …Vous avez eu chaud ! Rien de cassé, c'est le bonheur !

6 Le traçage ou ruban chauffant

Cette méthode est à utiliser pour les canalisations qui passent en toiture ou dans les locaux froids. Le principe est un ruban chauffant de petite puissance, souvent en plastique qui est à poser le long d'une canalisation métallique. (Je ne sais si c'est possible sur du PEHD, mais personnellement, je ne le ferais pas).
Ces équipements ne se trouvent pas facilement, et uniquement chez les grossistes en matériel électrique, et sur commande.

7 Les limites Public / Privé

Pour rappel, (voir les autres articles sur le blog lokistagnepas), la "frontière" est normalement l'écrou de sortie du compteur. Tout ce qui est après est du domaine PRIVE, tout ce qui est avant est PUBLIC (ou au concessionnaire).
Si vous ne savez pas où est l'entrée ou la sortie, (ne riez pas, ça peut parfois arriver), il faut suivre la flêche du compteur pour connaître le sens de l'eau. (Les compteurs, sauf erreur d'étourderie du poseur sont toujours posés dans le bons sens !)

8 Le suivi après un gel

Lorsque l'on a pu "récupérer" son installation suite à un début de gel, il faut toujours rester vigilant durant un temps relativement long. Simplement parce que les contraintes sur les équipements ont été fortes et que des amorces de ruptures ont pu se développer.
Celles-ci peuvent se manifester à n'importe quel moment, et principalement aux grands changements de température.
Vous attendez certainement que je vous donne une valeur...Je vais le faire, mais à contre coeur, car il faut surveiller en permanence ses équipements. Il faut surveiller durant 6 mois à un an pour avoir une bonne certitude qu'il n'y a pas de problèmes annexes.

Donc restez vigilants !

9 Conclusions

N'oubliez pas de refermer tous les robinets ouverts ! (y compris les vis de purge qui sont parfois oubliées et qui "fabriquent" alors des factures CONSIDERABLES !)

J'espère que ces petites recommandations vous éviteront des dépenses inutiles et des complications de tous ordres.

"Couvrez vous bien et n'oubliez pas vos tuyaux, robinets et compteurs" !

______ ( retour début article ) ______

______
( retour accueil bricolsec ) ______
______ ( retour accueil lokistagnepas) ______