EAU CHAUDE SANITAIRE BOIS, FUEL, SOLEIL100_2209

1 Préambule
2 L'eau Chaude et la Télé…
3 Le Schéma ECS (Eau Chaude Sanitaire)
4 Le chauffage
5 Le Schéma complet
6 Conclusions

Si vous arrivez directement sur cette page par un moteur de recherche, vous pouvez avoir accès à la table des matières et à chaque article, en page d'accueil.    L'accès se fait par l'un des deux liens en tête de colonne de droite ----->


1 Préambule

Cet article n'est pas réellement nouveau puisque l'eau chaude solaire et le couplage des chaudières ont décrit ces particularités, sans toutefois insister sur l'eau chaude en général.
(c'était normal c'était orienté solaire !)
C'est le but de cet article qui se veut plus précis sur les avantages du système.

2 L'eau Chaude et la Télé…

Je veux revenir sur le sujet énergétique de l'eau chaude, car c'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Je n'avais pas jusqu'à présent cherché à quantifier complètement ce sujet, mais c'est maintenant chose faite.

Pour chauffer 100 litres d'eau de 10° à 55°, il faut 5 KWH d'énergie (souvent électrique en tertiaire). Sachant que les besoins en eau chaude à 60° sont d'environ 35 à 40 litres par jour et par personne, le calcul minimisé est très vite fait pour une famille de 3 personnes :
COÛT ÉNERGÉTIQUE : ~5 KWH / jour (ou 5000 Wh/jour).100_2215

Passons maintenant au sujet énergétique d'une télé (à tube cathodique standard) de 36 cm.
Je vais parler dans l'immédiat, non plus en consommations (KWH) mais en consommations apparentes* (KVAH -Kilo Volts Ampères Heures-), car je ne suis pas équipé pour les mesures de puissances actives en KW. Cela ne perturbera pas la démonstration bien au contraire, car cela aura tendance à minimiser ce que je veux démontrer.
La télé de référence (en 220 V) a besoin d'un courant de 108 mA en FONCTIONNEMENT et de 13 mA en VEILLE.
Cela fait donc une puissance apparente de 23 VA en mode FONCTIONNEMENT, et 2.86 VA en mode VEILLE.

En admettant 6 heures de fonctionnement journalier de la télé, il reste donc 18 heures de veille soit :
2.86x18= 51 VAH (Volt Ampères Heures). Ce sont ces heures de veille qui sont en litige…
On va prendre la liberté de dire que ces VAH (Volt Ampères Heures) sont équivalents aux WH (Watts Heures). Donc 51 WH (Watts Heures).

En eau chaude, si l'on abaisse seulement de 5° par un mélangeur ou par le thermostat (attention aux bactéries !) la consommation passe de 5 KWH à 4.5 KWH. Nous avons gagné ainsi 500 WH (Watts Heures) par jour.

Il faut alors comparer 500 et 51 pour bien comprendre que le mode VEILLE de la télé c'est très bien d'y faire attention, mais les comportements face à l'eau chaude, sont encore bien plus importants.

Réduire sa consommation d'eau chaude de 10% représenterait aussi la même échelle de comparaison !

Je vais envoyer l'adresse du blog à Evelyne, Sébastien, Olivia et Catherine. Il faut rester pragmatique dans l'échelle des valeurs, et appeler un chat un chat.
La première chose est donc de commencer par régler le thermostat du chauffe-eau, toujours réglé d'origine à une valeur élevée (le chauffe eau est plus vite "foutu" !)
J'allais oublier … et les fuites d'eau chaude… Alors là c'est la "cata" !

---->  L'électricité reste un moyen de chauffage de l'eau des plus chers qui soit !

Quand on veut inciter à un beau geste, celui-ci doit en valoir réellement la peine c'est mieux !

Une formule extraite d'un site en référence** en fin d'article, a le mérite d'être simple et accessible à Monsieur tout le Monde :
________________________
E = 0.00116 x V x (Tc – Tf) où
E est l’énergie, en kWh, prise et conservée par l’eau chauffée (Énergie considérée sans pertes)
V est le volume, en litres, de l’eau chaude produite;
(Tc – Tf) est l’élévation de la température de l’eau : Tc étant la température de l’eau chaude stockée dans le réservoir et Tf la température de l’eau froide alimentant le chauffe-eau;
0.00116 est une constante qui tient compte à la fois, des caractéristiques thermiques de l’eau et des unités utilisées.   
________________________

L'immense intérêt de cette formule simple est de montrer combien il est important de pouvoir élever le niveau d'entrée de la température de l'eau, cela diminuant directement l'énergie nécessaire en proportion.
Il s'agit alors de préchauffage.

3 Le Schéma ECS (Eau Chaude Sanitaire)SYNOPTIC4

Le schéma de la partie eau chaude solaire reste simple dans son principe. C'est toujours un ou plusieurs ballons de stockage ! Cependant il est possible de réaliser plusieurs fonctionnements, très différents en fonction de ses propres besoins en ECS, de sa région, et de sa consommation en ECS.

Avec 2 ballons de stockage, il va être possible de fabriquer de l'eau chaude à partir du soleil, du bois, du fuel.
Il va non seulement être possible de faire un de ces 3 modes unitaires, mais aussi d'assurer un préchauffage par un mode ou l'autre.
(Les coûts énergétiques interdisent bien naturellement de préchauffer au fuel !)

Il va être possible de préchauffer au bois ou au soleil, par le biais de la  chaudière bois ou du chauffe-eau solaire.
Les 3 énergies sont ainsi possibles avec dans l'ordre solaire, bois et fuel
Ainsi le chauffe-eau solaire va pouvoir préchauffer l'eau qui va entrer à la place de l'eau froide dans la chaudière fuel qui est la seule à comporter un ballon.
De même, la chaudière fuel va pouvoir fonctionner "en radiateur" lorsque c'est la chaudière bois qui est utilisée.
Le "Mix" solaire, bois et fuel peut ainsi fonctionner. Chacun apportant ce qu'il peut à l'édifice de l'eau chaude.
Le "final" de température ECS étant éventuellement compensé par le fuel.
Voir l'article sur le solaire dans le même blog
Ça marche bien, mais il est vrai que l'installation devient un tantinet compliquée pour un utilisateur lambda.
L'installation avec le principe de préchauffage et la température d'usage stable représente ce que désirent les maîtresses de maison :
De l'eau Chaude toujours à la même température quelques soient les conditions !

4 Le chauffageSYNOPTIC3

Pour rappel le petit synoptique de  l'article sur le couplage des chaudières dans le même blog.

Là aussi le chauffage intervient directement pour la production d'eau chaude. Le type de chauffage du moment va bien entendu conditionner la méthode de production d'eau chaude sanitaire.

Le principe le plus important dans ce montage est celui où la chaudière bois va "voir" la chaudière fuel comme un radiateur.
C'est cela l'idée la plus importante. De ce principe découlera le chauffage de l'eau sanitaire par la chaudière bois.
Rien n'est parfait et il y certainement quelques petites pertes par les cheminées, mais cela doit rester minime par rapport au économies de fuel réalisées, et donc c'est bon pour la planète !
De toutes façon il faut comprendre que les énergies fossiles se sont réalisées en plusieurs millions d'années par le soleil, et que l'on veut brûler en quelques dizaines d'années tout ce que le soleil avait fait depuis la nuit des temps. Cette inflation d'énergie ne peut être que néfaste et c'est ce que l'on commence seulement à constater.
Brûler du bois  (sans aller trop loin) ne participe pas à cette inflation.

5 Le Schéma completSYNOPTIC2

Il avait déjà été publié, et il n'a pas changé. On comprend facilement les nombreuses possibilités offertes par ces différents dispositifs producteurs de chaleur.

Ce schéma parait un peu compliqué à priori, mais les principes énoncés dans les deux articles sont seulement rassemblés et lorsque l'on bien saisi les principes, cela reste clair.

Il faut s'attarder quelques instants quand même...

6 Conclusions

Je devais faire un peu la synthèse des deux articles sur le solaire et le couplage des chaudières. C'est fait, mais il est évident que c'est inutile de recopier chaque article, aussi je vous laisse les lire indépendamment.

* (Le Volt Ampère VA ou le KVA (Kilo Volt Ampère) représentent des puissances Apparentes et on peut dire que c'est un maximum puisque c'est l'hypothénuse d'un triangle rectangle dont un côté est la puissance active exprimée en W ou KW et l'autre côté la puissance réactive en VAR ou KVAR. Le fait d'ajouter des heures après transforme toutes ces unités en consommation ou énergie).

Des sites intéressants à visiter donnent aussi bien des éléments de calculs et de comparaisons :

** http://www.cjonquiere.qc.ca/sousmontoit/chronique100.html

http://www.apere.org/manager/docnum/doc/doc219_0222-Co%C3%BBt_%C3%A9nergie_consomm%C3%A9e.pdf

http://www.epsic.ch/Branches/electrotechnique/theorie/calorifique/110.html

A noter pourtant que les mauvaises habitudes ont la vie dure concernant le gaspillage d'eau chaude. Cela me concerne aussi malheureusement comme tout un chacun !

On a pu vérifier par le calcul que la réduction de consommation d'eau chaude de 10% ou la réduction de 5°C permettent d'économiser 500 WH par jour, ce qui est important pour la planète.

CECI EST 10 FOIS PLUS IMPORTANT
QUE LA TELE EN VEILLE !

_______________________( retour début article)_____

____ ( retour accueil lokistagnepas ) ____
____ ( retour accueil bricolsec ) ____